J'ai faim

J’ai faim

18 et 19 août au Salon Gris à 18h30 – Complet !

De Jean-Pierre Dopagne

Mise en scène : Antoine Motte dit Falisse

Avec Maxime Anselin, William Clobus, Laura Dussard, Manon Hanseeuw, John Krier, Gilles Poncelet, Julie Verleye et Laurie Willième

Une production de la Compagnie Artaban en coproduction avec le Centre Culturel Bruegel

 

Durée : 1h40

Tarif 2

 –

Une jeune femme, sur un trottoir. Devant elle, un bout de carton sur lequel on peut lire : J’ai faim. Scène banale aujourd’hui dans les rues de presque toutes les villes du monde. Autour d’elle, une foule indifférente, du moins en apparence. Car la présence de cette jeune femme engendre un malaise diffus chez tous ceux qui s’approchent. Passant et repassant sur ce trottoir, notables et anonymes commentent, critiquent, compatissent…Peu à peu, ils font tomber leurs masques. Les apparences laissent place à la vérité intime et touchante des personnages. Un portrait finement observé d’une société qui pourrait bien être la nôtre.

Jean-Pierre Dopagne nous livre ici sa dernière pièce écrite pour des jeunes comédiens. L’auteur s’est fait connaître du grand public avec « L’Enseigneur », créé au Festival en 1994, qui a remporté un énorme succès. Plusieurs autres de ses textes ont été créés à Spa : « Le Vieil homme rangé » en 1999, « Les Fines bouches » en 2007 et « L’Ecole est finie ! » en 2014.

Il y a quelque chose de touchant à voir ces personnages – qui n’ont rien d’antisocial – remplacer ce système défaillant par de l’amour. Allez voir « J’ai faim », on vous dit. C’est terriblement actuel. Et ça fait du bien. Jean-Guillaume de Mailly – AlohaNews.be 

Photo © Dimitri Calame

Pour réserver, c'est ici